Mauritanie : Quelles activités peut-on faire dans le désert Mauritanien ?

La Mauritanie, pays de passage au sud du Maroc, a été longtemps interdite d’accès à cause de l’insécurité. Aujourd’hui, le tourisme repart sur une terre encore authentique. Le sol mauritanien vous garantit encore des espaces infinis, préservés et vierges. Partez pour un séjour à pied avec les nomades si vous raffolez de ça. Arpentez les grands espaces en raid 4×4 accompagnés de votre famille, ou de vos amis. Voyagez avec une agence de voyage en Mauritanie, composée d’une équipe de professionnels locaux et de guide français, qui assure l’organisation, la sécurité et le confort de votre voyage. Si vous pensez que dans le désert il n’y a rien, détrompez-vous, la nature et bien présente et vous pourrez faire plusieurs activités autour de celle-ci.

1 – Observation des oiseaux au Banc d’Arguin

Le Banc d’Arguin est une réserve nationale classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1989. Situé entre terre et mer, le Parc national du Banc d’Arguin est un lieu surprenant puisqu’à 50 kilomètres des côtes, l’océan n’est profond que de 5 mètres. C’est le lieu idéal pour observer la faune et la flore, grâce à l’absence de pollution, et la faible fréquentation.

C’est sur 2 millions d’oiseaux que l’on peut compter chaque année entre le mois d’octobre et celui de mars. On peut trouver deux espèces d’oiseaux : les limicoles, qui viennent passer l’hiver dans les zones africaines plus douces, provenant de l’Europe et de la Russie comme les gravelots, les chevaliers et les courlis. La deuxième espèce est les nicheurs, qui se reproduisent tout au long de l’année comme les flamants roses, et profitent des conditions météorologiques idéales de la Mauritanie.

2 – La méharée en Mauritanie

Si ce terme ne vous parle pas, la méharée c’est le fait de monter à chameau pour se déplacer. Comme à cheval, afin d’avoir un meilleur confort, il existe plusieurs types de selles. En organisant votre séjour avec des experts locaux maures, vous pourrez tester cette manière de voyager qui est typiquement locale. Cette pratique recèle de technicité et il est très intéressant de partager ce moyen de déplacement avec les nomades du désert et leurs bêtes. En revanche, le trajet alterne la marche à pied et la méharée, pour ne pas fatiguer les animaux lors de passages difficiles. Les chameaux ne sont donc pas maltraités puisqu’ils n’ont pas à porter l’équipement du voyage et vos affaires personnels.

3 – La randonnée chamelière

Contrairement à la méharée, la randonnée chamelière est la manière la plus courante de faire un voyage dans le désert. Si vous êtes adeptes du slow tourisme, vous pourrez voyager à votre rythme, regard vers l’horizon en laissant défiler les différents panoramas, du lever au coucher de soleil. Ici, vous avancez à pied. Le chameau sert d’animal de bât, il est alors utilisé pour porter vos bagages et tout le matériel du périple.

4 – Rencontre avec la faune et la flore

Dans le désert Maure, notamment dans la région de l’Adrar et du Tagant, se cachent une faune et une flore riche et variée. Plus difficile de tomber dessus tellement que l’étendue est grande mais vous ne serez pas déçu d’apprendre que vous pourriez bien croiser des guépards, des hyènes ou des chacals même s’ils font plus souvent leur apparition de nuit.

Les oiseaux, les scorpions et les reptiles sont assez fréquents, vous ne manquerez pas d’en apercevoir durant votre périple.

Quant à la faune, vous trouverez de nombreux arbustes piquants ou crochus, ainsi que plusieurs types de fleurs, qui ont su s’adapter à la température et à la sècheresse du Sahara.

Vos prochaines vacances sur la côte d’Opale

Après les deux épisodes de canicule de cet été, certains touristes ont eu l’occasion de découvrir des lieux de vacances habituellement boudés par les touristes. Par exemple, on n’imagine pas aller passer ses vacances dans le Pas-de-Calais, tout au nord de la France. Pourtant, tous les vacanciers qui sont allés profiter de la douceur du climat y ont découvert une région à la fois riche et accueillante. 

Un littoral magnifique

Savez-vous que la côte d’Opale est considérée par les amateurs comme l’une des plus belles de France ? Chaque année, de nombreux randonneurs viennent découvrir la côte le long des chemins de randonnée. Ils y découvrent un paysage naturel préservé aussi bien au niveau de sa flore que de sa faune. Tout au long des saisons, les couleurs varient et offrent un spectacle hors du commun loin des lieux de tourisme habituels où se pressent la plupart des touristes.

Un terrain de sport idéal

La côte d’Opale est également réputée pour être le lieu idéal pour pratiquer certains sports. Pour commencer, les amateurs de vélo n’hésitent pas à venir des régions limitrophes pour faire une rando en VTT dans le nord, aussi bien le long de la côte qu’en forêt. Sur la plage, on y pratique le char à voile, le Windsurf et l’on prend du plaisir à assister ou à participer aux concours de cerf-volant. Les passionnés de cheval y trouveront un terrain idéal pour faire des promenades.

Une région riche à découvrir

Le Pas-de-Calais est une région particulièrement riche de son patrimoine historique et architectural. Vous pourrez visiter des édifices remarquables, découvrir la particularité des villes et leurs bâtiments publics si typiques à l’image des fameux beffrois. Vous en apprendrez aussi beaucoup sur les batailles des deux premières guerres mondiales, du passé économique minier. Enfin, vous dégusterez les plats et les produits gourmands de la région en profitant d’une ambiance et d’un état d’esprit convivial et chaleureux.

voyage equateur

Trois activités outdoor à ne pas manquer lors de son séjour en Équateur

Situé en Amérique du Sud, l’Équateur partage ses frontières avec la Colombie et le Pérou et devient un pays en plein essor touristique. Un pays où il y fait bon vivre, mais surtout où la nature domine le paysage avec ses zones montagneuses, volcaniques et balnéaires. Coupé en deux du nord au sud, par la cordillère des Andes, l’Équateur peut plaire à de nombreux voyageurs qui aiment explorer de nouvelles destinations en couple, en famille ou entre amis.

Terre de trekking et d’alpinisme, vous pourrez pratiquer de nombreuses activités outdoor sous un climat chaud et humide toute l’année. Voici les conseils d’une agence de voyage locale en Équateur.

1 – Parcourir les montagnes en Randonnée pédestre

Très réputé pour ses nombreux volcans le long de la cordillère des Andes, l’Équateur est une terre de trekking. Le Cotopaxi, le volcan actif le plus haut du monde à 5897 mètres d’altitude est facile d’accès puisqu’il se situe à quelques kilomètres au sud de Quito, la capitale. Avec son acolyte le Chimborazo qui lui s’élève à 6263 mètres d’altitude, ils restent une épreuve assez difficile à cause de leur haute altitude. Plusieurs jours de préparations et de randonnées d’approches sont nécessaires pour gravir ces sommets. Même s’il ne requiert pas une grande difficulté technique, il est préférable d’être un marcheur expérimenté et d’avoir déjà utilisé du matériel d’alpinisme pour se lancer au défi.

Pour profiter d’une randonnée en équateur plus abordable, vous aurez la chance de découvrir la forêt primaire d’Amazonie sur un ou plusieurs jours. Une nature a l’état brut, qui permet ou non (ce n’est pas un parc national) de voir toutes sortes de faunes et de flore en liberté, dans leur état naturel.

2 – L’Équateur à vélo

Pour découvrir la nature équatorienne à son rythme et en prenant son temps, rien de mieux que de se déplacer en Vélo dans le plus petit pays des Andins.

Un voyage en mobilité douce permet d’avancer au rythme de vos envies, facilite les rencontres, préserve la planète et en plus c’est agréable si on est un minimum sportif.

En se baladant de parcs nationaux en réserve naturelle, par des chemins de terre ; en se rendant au pied des volcans de la cordillère des Andes par les voies ferrées, vous pourrez découvrir la diversité des paysages qu’offre l’Équateur et rencontrer ses habitants en séjournant chez eux. Un trek à VTT est une aventure authentique qui permet de découvrir le pays en profondeur.

3 –Visiter l’Equateur depuis les airs en séjour parapente

Pour les parapentistes aguerris, l’Équateur est un pays exceptionnel pour allier voyage et parapente.

Avec des conditions météos adaptées, qui ne reverrait pas de s’aventurer pour voler en parapente depuis le Cotopaxi, le plus haut volcan actif au monde ?

Ses nombreux volcans, sont un atout considérable pour profiter d’une superbe randonnée en explorant les environs jusqu’au sommet, et de redescendre en parapente pour profiter d’un panorama magnifique.

Avec sa côte le long de l’océan pacifique, vous pourrez également profiter des courants d’air chaud, et de la basse altitude pour vous amuser à voler en soaring, tout en profitant de la plage et d’autres activités aquatiques si vous le souhaitez.

madagascar a cheval

3 manières de voyager à Madagascar en mobilité douce

Madagascar et ses grands espaces sont un lieu encore authentique, un pays qui n’est pas encore atteint par le développement urbain, un pays à découvrir en prenant son temps.

L’île rouge offre une nature incroyablement riche et très diversifiée. Aucune région de l’île ne se ressemble. La superficie est immense, et pour en faire le tour il faudrait compter des mois. Si vous êtes adepte du slow tourisme, si vous aussi vous avez envie de voyager en essayant de préserver au maximum la planète, de tisser des liens avec les locaux, alors voici quelques manières de voyager à Madagascar en mobilité douce, au rythme de vos envies et de vos rencontres.

1 – Découvrir Madagascar à cheval

Les chevaux ont été introduits à Madagascar il y a plusieurs années, mais ils se sont très bien adaptés au climat du moyen ouest malgache, car c’est dans cette région que l’on retrouve la plupart des ranchs.

Se déplacer à cheval à Madagascar est une manière plutôt insolite pour découvrir le pays, de plus, c’est un moyen parfait pour appréhender les reliefs, les paysages, la nature, si vous êtes familier avec ces animaux. En effet, pour effectuer ce circuit, il faut avoir une bonne endurance, et pouvoir passer des heures à cheval. Il est même recommandé de bien s’entrainer avant le départ, pour pouvoir profiter au maximum sur place.

Dans le moyen ouest de Madagascar, dans la région d’Itasy, vous découvrirez un panorama parsemé de terres agricoles, de lacs et de collines.

Il est également possible de se déplacer vers l’Est de l’île, avec comme objectif une arrivée au canal des Pangalanes, et une randonnée au bord de l’océan Indien, sous les étendues de palmiers, le long de la plage. Un voyage riche en rencontres et authentique.

2 – Se déplacer à la voile à Madagascar

Rien de plus beau qu’un voyage à Madagascar en croisière le long des côtes du Canal du Mozambique. Pour rester dans le thème du slow tourisme, original et authentique, vous pourrez monter à bord d’un boutre, d’une pirogue ou d’une goélette malgache. Fabriquée à la main, en bois, ces trois types de bateaux naviguent au nord de l’île, dans l’archipel de Nosy-Be, ou bien en voyage migratoire, entre le nord et le sud de la côte ouest de Madagascar.

Le voyage se déroule au rythme des vents, accompagné d’un équipage local. Au programme : découverte des fonds marins, exploration des îles de l’archipel, rencontre avec la population locale vivant dans des lieux reculés, pêche, musique traditionnelle et coucher de soleil. Ça fait rêver non ?

3 – Madagascar, une véritable terre de trekking

Si vous ne connaissez pas Madagascar vous ne pouvez savoir à quel point la grande île est une destination coup de cœur pour le trekking. Avec la disparité de ses paysages, vous pourrez parcourir des kilomètres à pied en changeant d’environnement.

Dans la région centrale des Hautes terres, vous retrouverez un décor alpin, avec des hautes montagnes de granites, qui sont propices à l’escalade.

La région d’Itasy, qui est aussi une belle région pour la randonnée à cheval à Madagascar, permet de suivre son chemin au long court, à travers les lacs et les collines.

Plus au sud, les surprenant massifs du Makay et de l’Isalo offrent des couches sédimentaires gréseuses et des roches de calcaires, qui se trouvent de chaque côté d’un canyon. On se croirait dans un western.

Pour en finir avec la plus incroyable des étendues, les plateaux calcaires des Tsingy de Bemaraha, forment une érosion spectaculaire à perte de vue.

Dans ces immenses espaces naturels, vous pourrez randonner des heures sans jamais être lassé en découvrant la biodiversité endémique de Madagascar (lémuriens, caméléons ,orchidées, baobabs), et sa population chaleureuse.

3 activités aquatiques à faire lors de son voyage au Sri Lanka

1 –Partir en surf trip au Sri Lanka

Situé au Sud de l’Inde au cœur de l’océan Indien, le Sri Lanka est un petit pays qui dispose d’une diversité de paysage splendide. La religion principale est le bouddhisme et l’on y trouve de nombreux temples à visiter dans tout le pays. Grâce à ses reliefs au centre du pays, le Sri Lanka permet aux voyageurs d’explorer les environs en trekking. Mais ce qui motive aussi de nombreux voyageurs est sans doute la pratique de plusieurs sports aquatiques grâce aux 1340 km de côtes. Entre lagons, vagues, coraux et vent, il y en a pour tous les gouts, et voici trois sports aquatiques que vous pourrez faire lors de votre séjour avec une agence de voyage locale au Sri Lanka.

Le Sri Lanka est un pays très reconnu pour la pratique du surf car les conditions permettent de profiter des vagues toute l’année sur différents spots. Du débutant à celui d’expert, vous trouverez des lieux adaptés à votre niveau. Par exemple, au sud-ouest du pays, le spot de weligama est parfait pour s’initier à ce sport ou pour progresser.

Plusieurs écoles de surf sont installées le long de la baie et propose de la location de matériel et des cours.

Lorsque vous avez un niveau intermédiaire ou confirmé, vous aurez un large choix de spots du plus incontournable, à celui hors des sentiers battus. A chaque fois, cela permet aussi d’explorer le pays, de passer dans des petits villages de pécheurs, de discuter avec les habitants. Des Beach break au reef, tous les spots se situent dans le sud-ouest ou l’est du Sri Lanka.

2 – Faire du kitesurf au Sri Lanka

Tout doucement, le Sri lanka est en train de se développer pour la pratique du Kitesurf. On ne compte actuellement que deux spots de kite : ArugamBay au sud-est de l’île qui est un spot de vague très réputé, et Kalpitiya au Nord-ouest qui est un spot de flat.

La meilleure période pour voyager au sri Lanka et faire du kitesurf s’étend de Juin à Septembre pour se rendre à ArugamBay et jusqu’à décembre ou Janvier pour Kalpitiya.

L’avantage de se rendre au Sri Lanka pour faire du kitesurf c’est que si le vent n’est pas présent quotidiennement, vous trouverez toujours de très belles choses à faire que ce soit du paddle, de la plongée, l’ascension du pic d’Adam ou la visite des plantations de thés.

3 – Découvrir les meilleurs spots de plongée du Sri Lanka


Les fonds marins du Sri Lanka
 ont l’avantage de pouvoir plaire à toute sorte de plongeurs. Des petits poissons, aux épaves, en passant par les mammifères marins, vous trouverez certainement votre bonheur.

L’épave du British Sergeant, situé au centre est du pays, près de kayakerni, est la plus connue du Sri Lanka. C’est un pétrolier à vapeur, qui a coulé lors de la seconde guerre mondiale suite à un raid aérien de l’armée japonaise.

Vous pourrez découvrir également le porte avion GMS Hermes qui se trouve près de Batticaloa, sur la même côte, un peu plus au sud.

Si vous êtes plutôt adepte des beaux récifs coralliens, dans la région de Kalpitiya au nord, vous pourrez admirer des poissons insolites tel que la murène à œil blanc, le poisson crocodile ou encore le trubot panthère. De novembre à mars, vous pouvez espérer voir les baleines à bosses, les baleines bleues et le cachalot se promener le long des côtes. Une expérience incroyable, qui fascinera petit et grand.

Location de vacances, comment la choisir ?

Actuellement, les vacanciers choisissent rarement des chambres d’hôtel pour passer leur séjour dans leur destination de vacances, surtout si le séjour est prolongé. Attention, il n’y a rien de mal à opter pour une chambre d’hôtel si tel est votre désir. Seulement, pour ceux qui souhaitent avoir un nid individuel, prendre une location de vacances est préférable. C’est effectivement plus avantageux si vous désirez avoir plus d’intimité et d’indépendance. Et c’est surtout abordable pour ceux qui voyagent nombreux. Toutefois, afin de profiter pleinement de votre séjour, vous devez prendre le temps avant de la choisir parce que plusieurs paramètres sont à considérer afin d’effectuer le meilleur choix. Lire la suite

Comment choisir sa destination de voyage

Plutôt vous le dire d’emblée pour vous éviter de perdre du temps : il n’existe pas à proprement parler de solution miracle pour voyager régulièrement à moindre frais sans faire fonctionner votre matière grise et être attentif par rapport aux possibilités qui vous entourent. En effet, un voyage réussi est un voyage qui joint l’utile à l’agréable. Dans cet article, nous allons vous aider à découvrir les meilleurs moyens de réussir votre voyage avec votre budget, peu importe sa consistance.

Faites une liste de vos destinations préférées 

La première étape pour sceller le choix de votre destination, c’est de dresser une liste des endroits qui sont susceptibles de vous intéresser pour votre voyage. Choisissez un continent ou une liste de pays vous attirant en fonction du type de voyage et d’activités que vous souhaitez avoir. C’est à vous de voir si vous voulez vous promener régulièrement dans un village du paysage européen ou sur une longue plage dans une île des caraïbes. Pour vous aider dans votre choix, découvrez ce guideil vous permettra d’être fixé sur vos objectifs.

Définissez votre budget et la durée de votre séjour

Que vous souhaitiez vous rendre en Europe ou en Océanie, prenez toujours le temps de faire vos comptes afin de savoir exactement ce que votre budget vous permet de faire. Retenez tout de même que vous n’avez pas besoin d’être riche pour vous permettre de voyager, il vous suffit juste d’être malin et de savoir sauter sur les opportunités. Il existe plein de types de voyages adaptés aux petits budgets. 

Si vous ne ciblez pas un endroit en particulier, il est préférable de choisir sur la base des prix des billets pour la santé de vos économies. Concernant la durée de votre séjour, vous avez le choix entre les pays limitrophes et les autres. Si votre séjour est court, optez pour une destination proche, dans le cas contraire, vous êtes libre d’aller à l’autre bout du monde si vous le désirez.

Les incontournables de la Géorgie pour un voyage réussi

Pays du Caucase, enclavé entre la mer Noire, la Turquie, la Russie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan, la Géorgie est un petit pays de 69 700 km2 qui cache de nombreuses richesses.

À seulement quelques heures d’avion de la France, nichée entre terre et mer, la Géorgie est une destination dépaysante qui devrait rapidement connaître par les voyageurs.

Alors n’attendez plus et profitez-en maintenant. Nous vous donnons trois lieux incontournables du pays que vous pourrez visiter en passant par une agence de voyage en Géorgie pour faciliter l’organisation.

1 – La capitale, Tbilissi

Ville aux multiples facettes, entre son passé soviétique et sa modernité, jeune et branchée d’aujourd’hui, Tbilissi est une capitale qui possède une très jolie architecture.

La vieille ville est un mélange d’églises de mosquées et de synagogues au milieu des maisons typiques en bois.

La forteresse de Nrikala, accessible en téléphérique est certainement la première attraction à tester lors de votre arrivée. Elle vous permettra de contempler la ville vue de haut, avec ses différents quartiers et ces différentes architectures.

Passage fortement recommandé à Tbilissi pour un peu de détente, dans le quartier d’Abanotubani, où vous retrouverez de nombreux hammams traditionnels alimentés par les sources d’eau soufrée de la ville.

Le centre-ville de Tbilissi compte un tas de musée, qui retrace les périodes des premiers peuplements humains aux mouvements perses et russes. Vous pourrez aussi visiter le musée de la soie et le musée de l’histoire juive.

2 – Kazbegi, au pied des montagnes.

Kazbegi, rebaptisé Stepantsminda est la destination parfaite pour ceux qui sont en quête de nature, de randonnées et de séjours en Géorgie hors des sentiers battus.

En arrivant au village, vous serez accueilli par de nombreux habitants vous proposant de loger chez eux ! C’est surprenant un accueil aussi chaleureux.

L’attraction phare de ce village est l’église de la Sainte-Trinité, perchée sur une montagne, dominant la vallée. Vous pourrez y accéder en voiture ou par une petite randonnée de deux heures maximum. Le paysage au sommet est un des plus beaux du pays, à 2000 mètres d’altitude.

Attention, les traditions veulent que les femmes doivent porter une jupe et se couvrir la tête pour entrer dans l’église, mais pas d’inquiétude, une pile de jupes vous attend à l’entrée.

Tout autour de cette église, se dressent des montagnes aux pics enneigés et le fameux Mont Kazbek, le symbole du Caucase géorgien qui s’élève à 5047 mètres d’altitude. La montagne est libre et vous pourrez en profiter autant que vous le souhaitez pour arpenter les reliefs !

3 –Batumi, au bord de la mer noire

Batumi est une station balnéaire au bord de la mer Noire. Cette ville en plein essor vous surprendra par son architecture qui est complètement différente de ce que vous pouvez voir dans le reste du pays. Ici, vous pourrez vous baigner dans les eaux chaudes de la mer Noire, et profiter des couchers de soleil. Un moment de détente après un séjour dans les montagnes du Caucase.

Vous pourrez également découvrir la musique locale en participant à de nombreux festivals qui se déroulent tout au long de l’année.

3 villages à découvrir lors de son voyage à Bali

Surnommé l’Île des dieux, Bali est une destination-phare d’Asie du sud-est qui plait à toutes les générations.

Effectivement, l’île accueille de nombreux visiteurs chaque année, ce qui fait une destination touristique très fréquentée. Il faut y aller pour en être persuadé mais Bali porte bien son nom, et les paysages valent vraiment le coup. L’île dispose de nombreuses sources d’eau, même en saison sèche, ce qui garantit des couleurs vives et somptueuses toute l’année. Malgré la masse touristique que l’on peut trouver en été surtout, il est encore possible de trouver des coins peu fréquentés et authentiques qui ont un charme incroyable. La meilleure option reste bien sûr de partir avec une agence de voyage locale à Bali hors saison touristique pour profiter du calme de l’île des Dieux.

1 – Le village de Sidemen


Sidemen est un petit village niché au cœur des rizières, à deux heures de l’aéroport Ngurah Rai en direction de l’est. Si vous avez prévu de visiter cette partie de l’île, un arrêt de deux ou trois jours à Sidemen est à faire.

Côté logement et restauration vous aurez le choix entre de nombreuses guest-house où petit hôtel, qui proposent des plats traditionnels délicieux à des prix très attractifs.

Un conseil, optez pour un déjeuner face aux rizières.

D’ailleurs, une balade d’une ou plusieurs heures à travers les rizières en terrasses et le village est possible, et cela vous permettra d’en savoir plus sur la riziculture, et les traditions des Balinais.

Les gens sont vraiment adorables et serviables. On y retrouve un Bali authentique, calme.

La plus belle vue de Sidemen, est lorsque le mont Agung, le plus haut volcan de Bali, montre son visage au coucher du soleil. Une immense forme conique se présente derrière quelques nuages et une verdure magnifique. On a l’impression que c’est irréel.

Si vous êtes avec des enfants ou que vous souhaitez faire une activité plus sportive, vous pourrez descendre la rivière TelagaWaja en rafting, pour vous retrouver au milieu d’une nature splendide et passer un bon moment de rigolade !

2 – Au nord, le village de Munduk


Le village de Munduk longe une route se dressant sur une arête, surplombant à droite une dense végétation, et à gauche des rizières verdoyantes.

La route très sinueuse qui mène au village se situant au nord de l’île est magique. Vous pourrez faire plusieurs arrêts pour profiter du temple Beratan, des deux lacs jumeaux où il est possible de faire du vélo, ou du canoë. Une fois à Munduk, vous serez au pied des montagnes pleines de végétations, où l’air pur et la fraicheur est agréable.Ici aussi, un trek dans les rizières en terrasses et les villages escarpés sont incontournables pour profiter pleinement des paysages.

Pour ceux qui adorent les cascades, à Munduk vous serez comblés. Il est possible de faire un trek de deux à trois heures depuis le village, au cœur de la forêt en visitant 5 cascades. Les chutes d’eau sont vraiment très belles, ce trek vaut le détour et est assez facile pour les enfants puisque le chemin est très bien aménagé. En route vous croiserez plusieurs échoppes qui proposent des souvenirs et quelques warung pour profiter d’un bon déjeuner balinais.

PARKING À L’AÉROPORT : COMMENT VOYAGER EN TOUTE SÉRÉNITÉ ?

Aujourd’hui, la majorité des voyageurs savent qu’il est nécessaire de réserver son vol, son hébergement ainsi que sa voiture de location bien avant le jour du voyage. Mais, ces précautions sont-elles suffisantes pour voyager en toute tranquillité d’esprit ? Pas dans tous les cas ! En effet, lorsque vous arrivez à l’aéroport en voiture, stationner est souvent coûteux et contraignant. Heureusement, vous pouvez réserver votre parking pour vous assurer un séjour serein lorsque vous voyagez à partir de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.

Quand réserver son parking à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry ?

Comme pour toute autre prestation entrant dans le cadre d’un voyage, la saisonnalité est un facteur important. En effet, selon les saisons, la disponibilité des parkings peut largement varier. Il vous revient donc d’identifier le meilleur moment pour réserver votre place et profiter des meilleurs tarifs. Pour maximiser vos chances de trouver un bon emplacement à un prix raison, vous pouvez comparer les tarifs des parkings à l’aéroport. En réservant votre parking à temps, vous mettez toutes les chances de votre côté de payer moins cher et de partir l’esprit tranquille.

En général, la réservation de parking se fait entre 3 mois et 12 heures avant l’arrivée. À noter qu’il est possible de renseigner à distance l’immatriculation de son véhicule pour se faciliter les choses au jour du voyage. Lorsque vous réservez en ligne, vous devez indiquer une adresse email valide par laquelle le prestataire vous enverra votre coupon de réservation que vous allez garder sur vous au jour J. Vous pouvez le télécharger sur smartphone ou l’imprimer sur papier.

Que faire à l’arrivée et au retour ?

En arrivant à l’aéroport, vous n’avez qu’à suivre la signalétique pour vous rendre sur le parking. De manière générale, la barrière s’ouvre automatiquement si vous avez renseigné votre plaque d’immatriculation au moment de la réservation. Vous pourrez alors vous diriger vers votre place sans aucune formalité. Même si vous manquez de renseigner votre immatriculation lors de la réservation en ligne, vous pouvez accéder à votre emplacement. Il vous suffira de scanner votre coupon de réservation pour que la barrière s’ouvre automatiquement. Vous pourrez alors garer votre voiture et prendre le vol avec l’assurance de revenir trouver votre véhicule dans un bon état.

Au retour, la procédure de sortie reste la même comme à l’arrivée. En cas de problème, il suffit de contacter un agent de l’aéroport pour trouver la solution idéale en peu de temps. N’hésitez donc pas à visiter le site officiel de l’aéroport Saint Exupéry pour réserver votre parking en quelques clics.