Les meilleures activités à faire à Eyjafjöll pendant un séjour en Islande

Niché dans la partie sud de l’Islande, le volcan Eyjafjöll a acquis une réputation mondiale depuis son éruption en 2010. Une éruption qui a interrompu une grande partie du trafic aérien de l’Europe. En effet, c’était la plus puissante éruption que le volcan n’ait jamais connue jusqu’à ce jour. Souvent appelé par la calotte glacière qui le recouvre : l’Eyjafjallajökull, ce massif volcanique est devenu l’une des destinations les plus prisées du pays. Découvrez donc ci-après les meilleures activités à faire à Eyjafjöll.

Visiter le Þorvaldseyri Visitor Center

C’est un centre appartenant à une famille propriétaire de la ferme Þorvaldseyri, à proximité du volcan. Le centre a ouvert ses portes au public, exactement un an après le début de l’éruption de Eyjafjallajökull, le 14 avril 2011. Puisqu’il s’agit d’un établissement familial, on peut constater que ce dernier a pour objectif de donner aux voyageurs un regard personnel sur le fait de vivre à l’ombre d’un volcan. De cette manière, un mur entier est dédié à l’histoire dramatique du volcanisme en Islande, et cela depuis les temps des Vikings jusqu’au temps moderne.

L’exposition comprend d’énormes affiches colorées et étonnantes qui présentent divers aspects intéressants de l’éruption et du système volcanique local. Il y aussi d’incroyables photos de la caldeira du volcan qui fait 2,5 kilomètres de diamètre environ. Le centre diffuse aussi des séquences filmées qui retracent l’événement naturel, les moments trépidants ainsi que les remarquables défis de nettoyage et de récupération de la ferme familiale. Pour accéder au Þorvaldseyri Visitor Centre au cours des vacances en Islande, il est nécessaire de payer 800 ISK.

Explorer le Eyjafjöll durant une escapade en Islande

Pour parvenir au sommet de Eyjafjallajökull, il faut compter 4 heures de marche. C’est le temps nécessaire pour accéder à la calotte glacière depuis le petit massif montagneux Þórsmörk. Ce dernier se situe au nord de l’Eyjafjallajökull. Les explorateurs enjamberont ainsi des blocs de rochers et de lave pétrifiée. En arrivant à son sommet, ils auront une incroyable vue sur les paysages islandais avec des formes uniques et impressionnantes qui s’étendent à perte de vue.

Par ailleurs, il existe de nombreux lieux à visiter qui font la renommée du volcan auprès des voyageurs. À titre d’exemple, il y a le canyon de Stakkholtsgjá qui offre une belle promenade d’une heure à peu près à travers des formations rocheuses de toute beauté. Vu que ce canyon est recouvert de neige en hiver, il est conseillé de s’y rendre durant la saison estivale.

Ensuite, les chutes d’eau de Seljalandsfoss avec près de 65 mètres de hauteur et de Skógafoss qui tombent de 62 mètres environ feront le bonheur des voyageurs. Ce étant donné qu’elles font partie des plus célèbres dans le sud de l’Islande. Puis, le survol en hélicoptère du volcan est une autre façon d’admirer les coulées de lave pâteuse ainsi que les dépôts de cendre et de scories dus à l’activité éruptive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *