Guide pour voyager au Tibet

Les Chinois diront que le Tibet est un territoire faisant partie du pays, tandis que les Tibétains accusent la Chine et les considère comme une présence étrangère. Cette région asiatique autonome, située au nord de l’Himalaya hérite d’un passé historique bouleversant.

Auparavant interdit d’accès aux étrangers, le Tibet est pourtant une région magnifique que ce soit au niveau de la culture bouddhiste avec ses innombrables palais et monastères, que ses paysages naturels de haute altitude.

Aujourd’hui il est possible de se rendre au Tibet sous certaines conditions et notamment avec une agence de voyage en Chine.

Formalités administratives pour entrer au Tibet

formalités aller au tibet

Un voyageur seul ne peut entrer sur le territoire tibétain. Il est obligatoire de passer par une agence de voyage locale ou Française agréée, qui possède une licence gouvernementale vous permettant le droit d’entrée au Tibet. En contactant une agence de voyage en Chine par exemple, c’est elle qui s’occupera de votre demande de permis, qui doit être faite minimum 10 jours avant votre date d’entrée dans la région.

En plus de cette démarche, il faudra être en possession de votre passeport valide, et d’un visa chinois à faire auprès de votre ambassade.

Pour le Tibet, vous aurez en plus besoin du permis d’entrée notifié précédemment et d’un permis de voyage pour les étrangers.

Certes les démarches administratives peuvent effrayer mais en passant par une agence de voyage locale l’organisation se fait facilement, puis le voyage vaut vraiment le détour. C’est une expérience très enrichissante qui restera gravée à vie.

Comment se rendre au Tibet ?

comment aller au tibet
  • En avion : pour se rendre en avion au Tibet il y a uniquement des lignes nationales depuis la Chine, et une ligne internationale au départ de Katmandou. Depuis la Chine les vols sont directs jusqu’à Lhassa, la capitale du Tibet. En revanche, depuis Katmandou, les vols arrivent dans le district de Gongga, il faut ensuite se rendre à Lhassa par la route et le trajet dure environ 2 heures. Cette option est idéale si vous souhaitez profiter pleinement de votre séjour dans la région du Tibet et que vous n’avez pas beaucoup de temps sur place.
  • Par la route : plusieurs autoroutes existent au départ de différentes régions pour se rendre sur le territoire tibétain et elles sont en bon état. Si vous avez le temps, c’est un luxe de pouvoir s’offrir un trajet de minimum 800 kilomètres pour traverser les différentes régions chinoises. En faisant plusieurs escales, le voyage sera merveilleux. Les autoroutes traversent des zones inhabitées, des cols de haute altitude et les paysages sont vraiment grandioses.
  • En train : Si vous avez environ 48 heures devant vous, et que vous souhaitez vous déplacer à bon marché, le train est le transport idéal. Attention, car il faut s’y prendre assez tôt si vous voyagez pendant la haute saison, de mai à octobre.

Plusieurs départs se font depuis Pékin, Shangai, Chengdu, Canton, Chongqing, Lanzhou et Xining. Même si les trains pour le Tibet sont plutôt confortables et récents par rapport à ceux qui circulent en Chine, ils sont tout de même basiques et rustiques.

En revanche, c’est le parfait moyen, pour s’adapter à l’altitude, rencontrer les locaux, et admirer tout au long du trajet les paysages naturels des hautes montagnes, en passant par les lacs salés, les cols, et les pairies. Un voyage unique, avant même d’arriver à destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *