voyage-nikko-japon

Découvrir la ville de Nikko au cours d’un séjour au Japon 

Située dans la préfecture de Tochigi, à 140 km de Tokyo vers le nord, Nikko constitue un excellent choix d’étape lors de votre voyage au Japon. Nichée au pied de montagnes, elle est bordée par de somptueux paysages naturels. La localité est célèbre pour ses temples et sanctuaires faisant partie des chefs-d’œuvre architecturaux du territoire japonais. Pour vous permettre d’en savoir un peu plus sur la destination, focus sur quelques-uns de ses incontournables.

Visiter le célèbre Nikkō Tōshō-gū lors d’un voyage au Japon

Localisé dans le parc national de Nikko, le Nikkō Tōshō-gū est un sanctuaire de type tōshōgū à visiter absolument au cours de votre passage à Nikko lors de votre voyage au Japon. Il est considéré comme étant le sanctuaire le plus populaire de la localité, du fait qu’il est le premier site que les locaux mettent le plus en avant lors de la visite de la ville.

Pendant votre exploration des lieux, vous serez étonné par la beauté architecturale des nombreux bâtiments constituant le Nikkō Tōshō-gū. Parmi les incontournables du site à découvrir, il y a le mausolée de Tokugawa Ieyasu, le premier Shogun. Pour accéder au mausolée, il vous faudra faire l’ascension d’une colline en parcourant plusieurs dizaines de marches ardues pour arriver au sommet. Votre effort sera largement récompensé par la beauté et la sérénité du site.

Explorer le sanctuaire Futarasan jinja

Le Futarasan jinja, également appelé Nikkō Futarasan, est un sanctuaire shinto du Japon, comptant parmi les sites à ne pas manquer lors de votre étape dans la ville de Nikko. Fondé en 767, il fait partie, avec le temple Rinnō et le Nikkō Tōshō-gū, du site des temples et des sanctuaires de Nikko. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

voyage-nikko-japon

Le Futarasan est dédié à trois divinités shintoïstes, lesquelles sont également connues comme des incarnations bouddhistes. Ces dernières sont localisées dans les trois montagnes entourant la ville, à savoir Nyoho, Nantai et Taro. Parmi les attraits du sanctuaire à découvrir absolument lors de votre visite, on peut citer le Shinkyō, un pont en bois laqué datant de l’époque de Muromachi, le Honden constituant le hall principal ainsi que le Mitomo-jinja qui est un petit sanctuaire en l’honneur de Sukunahikona.

Partir à la découverte du lac Chūzenji

Après la visite des fabuleux sanctuaires et sites culturels de Nikko, partir à la découverte du lac Chūzenji est une agréable manière de clôturer votre passage dans la localité. Il s’agit plus précisément d’un lac naturel d’eau douce situé à quelques kilomètres du centre de Nikko.

S’étendant sur une superficie de près de 11, 9 km², il constitue la source de la rivière Daiya. D’une couleur bleu profonde, le lac Chūzenji est un site touristique populaire de la ville. Diverses activités touristiques et de loisirs sont proposées, tant dans l’eau que sur les terres, à l’instar du nautisme à la voile, la pêche et la randonnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *