Quels vaccins et nécessaires à pharmacie prévoir avant de partir au Kirghiztan ?

Le Kirghizistan est un pays extraordinaire situé en Asie centrale. Il est connu mondialement pour ses massifs montagneux. Pour vous qui cherchez à vivre de une belle aventure, proche de la population locale, cette destination est faite pour vous. Cependant, nous vous conseillons de faire appel à une agence de voyage au Kirghizistan afin de profiter pleinement de votre séjour. Mais avant tout, voici déjà un petit aperçu des précautions sanitaires à prendre avant son voyage.

Les vaccins

Comme dit plus haut, le Kirghiztan n’est pas un pays à risque ainsi, il n’y a pas de vaccins obligatoires avant le départ. Toutefois, si vous voulez être rassuré, il y a quelques vaccins recommandés par l’Institut Pasteur. Il s’agit de l’hépatite A virale, l’hépatite B virale, la typhoïde, la diphtérie, la poliomyélite, la rage si vous envisagez d’aller seul dans les endroits isolés ainsi que l’encéphalite à tiques si vous allez dans les zones forestières et rurales entre le mois de mai et de juin. Pensez également à mettre à jour votre vaccination contre le tétanos. Donc, n’hésitez pas à aller dans un centre de vaccination avant votre départ. Pour information, il n’y a pas de paludisme ou malaria au Kirghizistan. Néanmoins, vous ne pourrez entrer dans le pays qu’après avoir présenté un certificat de vaccination antiamarile, surtout si vous venez d’un pays avec un risque de transmission de la fièvre jaune ou si vous avez transité par un aéroport d’un pays avec un risque de transmission.

Le contenu de votre trousse à pharmacie

Qu’importe les endroits que vous allez visiter au Kirghizistan, amenez toujours avec vous une trousse à pharmacie contenant des médicaments et des outils de premiers secours. Mettez dedans un répulsif contre les moustiques et les insectes, une crème solaire, une crème apaisante en cas de piqûres de végétaux ou d’insectes, une crème après soleil, un désinfectant et un mercurochrome transparent. Ayez également une bande étirable et respirante, du paracétamol, des pastilles pour la gorge, des antibiotiques à spectre large, des pastilles purificatrices, des anti-diarrhéiques et déconstipant, une crème pour les courbatures et les hématomes, des compresses stériles et des pansements. Mais encore, votre trousse à pharmacie doit renfermer une pince à épiler, un thermomètre, des antiémétiques pour le mal de transport ainsi qu’un collyre en cas d’assèchement des yeux. Si vous suivez un traitement médical, ajoutez dans cette trousse vos médicaments habituels.

Nos derniers conseils

Vu que le climat change constamment au Kirghizistan, protégez-vous efficacement du soleil en période estivale. Vous allez certainement grimper des sommets lors d’un trek ou d’une randonnée à cheval au Kirghizistan, mais avant de partir, assurez-vous d’avoir l’aptitude physique nécessaire. Même si vous êtes en très bonne santé, demandez quand même un avis médical. Gravissez les montagnes progressivement, et faites souvent des pauses pour que votre organisme s’adapte aux nouvelles conditions environnementales. Pour vous déshydrater, l’eau de robinet est fortement déconseillée au risque de souffrir de maux de ventre, préférez l’eau en bouteille. C’est en étant prévenant que vous pourrez découvrir le Kirghizistan dans les meilleures conditions.

Quelle saison est la plus propice pour un voyage en Corée du Sud ?

Riche en trésors insoupçonnés, la Corée du Sud a tout pour attirer les voyageurs du monde entier. Vous envisagez de partir quelques jours dans cette destination pour vous reposer et vous ressourcer ? Sachez qu’il est tout à fait normal de connaître le temps avant d’y aller pour profiter au maximum du séjour. Dans cet article, une agence de voyage en Corée du sud nous dévoile la meilleure période pour partir en voyage.

Le climat en Corée du Sud

La Corée du Sud se découvre toute l’année. Comme en France, on trouve 4 saisons bien distinctes : été, hiver, automne et printemps, et chacune possède ses propres particularités. L’été (30 à 35°C) est chaud et humide, c’est la période de la mousson, l’hiver (-10°C) est sec et froid, l’automne (14°C en moyenne) connaît un bel ensoleillement et de beaux paysages, et le printemps (11°C en moyenne) est très agréable.

Si vous souhaitez un séjour sous le soleil, le mieux est de partir en automne, entre mi-septembre et fin octobre. Même si c’est court, c’est la plus belle saison pour visiter le pays, car l’air est frais et doux, et les journées sont ensoleillées. L’été en juin, juillet et août connaît souvent des précipitations abondantes qui se transforment parfois en typhons. Avec l’air chaud et humide qui est souvent lourd, vous pourrez facilement vous baigner.

Le printemps attire aussi beaucoup de touristes, car les pluies sont moins fréquentes. Mais si vous n’avez pas peur du froid rigoureux, vous êtes toujours le bienvenu en Corée du Sud. Les températures entre octobre et mars peuvent atteindre -15°C dans les montagnes qui occupent 2/3 du territoire. L’hiver est dominé par les vents polaires de la Sibérie qui sont chargés de poussière. Toutefois, le sud de la péninsule possède un hiver moins rigoureux.

Que voir en Corée du Sud ?

Pays du Matin Calme, la Corée du Sud est moderne et traditionnelle avec une somptueuse nature. Elle recèle de joyaux qu’on ne se lasse pas de découvrir. Le pays possède une dizaine de sites inscrits au patrimoine de l’UNESCO. Gyeongju à lui seul abrite 31 sites patrimoniaux, dont les sites bouddhiques, les tumuli royaux, les palais et les forteresses. Amateur des dynasties coréennes, vous serez comblé par les différents objets d’art dans cette ville. À Séoul la capitale, laissez-vous charmer par le sanctuaire confucéen Jongmyo au cœur du centre-ville.

Ensuite, prenez le temps de découvrir sa tour, son parc avec des fresques en hommage à l’indépendance ainsi que Namdaemum, la grande porte sud, qui est un joyau national. Au fil de votre visite, n’hésitez pas à vous attarder à l’énorme Bouddha en bronze de 33 m de haut et le temple de Beopjusa datant de 553 avant J.-C. Pour les moments de détente, rendez-vous sur les belles plages de l’île de Jeju sur la côte nord-est ou rejoignez l’île d’Ullengdo à l’est. À pied ou en bateau, découvrez ses falaises abruptes, ses montagnes, ses forêts et les petits villages disséminés sur le littoral.

Le Vietnam, un pays aux décors paradisiaques.

Terre de contraste, le Vietnam a tout pour séduire les voyageurs. Située au sud-est de l’Asie, cette destination de rêve fait partie des pays asiatiques les plus intéressants culturellement, mais n’oublions pas son cadre à la fois exotique et idyllique. Si vous aimez les paysages enchanteurs et la nature sauvage, le Vietnam vous fera vivre une expérience unique et inoubliable. La nature, les plages, les montagnes, les rizières à perte de vue… cette destination possède tous les ingrédients pour un séjour relaxant et dépaysant.

Pour le plaisir des yeux

En quête de découvertes ? Gâté par Mère nature, le Vietnam vous comblera avec sa grande variété de paysages à couper le souffle. Entre les plages aux eaux transparentes ombragées de palmiers, les forêts éternelles, les vallées verdoyantes, les pics rocheux et les régions montagneuses aux décors incroyables, vous en aurez plein les yeux. Laissez-vous guider par une agence de voyage au Vietnam pour vivre une aventure enrichissante et proche de la population locale.

Le Vietnam, c’est la terre de prédilection des voyageurs en quête de dépaysement, et il n’a pas encore fini de surprendre ! À la nuit tombée, vous vous laisserez émerveiller par de magnifiques jeux de lumière sur la mer de Chine et par de beaux couchers de soleil sur les splendides plages de la Route Mandarine. La beauté et l’authenticité du Vietnam sont conservées au fil des années, et c’est un pur émerveillement pour les yeux. Pour admirer des paysages insolites, sortez des sentiers battus, et soyez curieux. Ses magnifiques panoramas sont complétés par une culture unique et des habitants chaleureux et souriants.

Le Vietnam, une destination hors du commun

Un séjour au Vietnam, c’est un séjour sous le signe de la découverte. Vous êtes invité à voir les incontournables. Entamez votre visite par la découverte de la capitale, Hanoi. Laissez-vous charmer par ses rues pour vous imprégner de son ambiance trépidante. Arpentez le quartier français au style haussmannien avec de grandes et belles avenues ombragées. Après, partez à la conquête de Saigon pour admirer de près la Cathédrale de Notre-Dame, le Musée de la Guerre, le Pagode Xa Loi… Ensuite, préparez une petite excursion dans le Delta du Mékong avant de voir les marchés flottants où vous pourrez acheter des fruits et des légumes frais.

Mais ne passez pas à côté d’Hué, la capitale impériale entourée de hauts remparts, un véritable musée à ciel ouvert. Pour votre journée de détente, envolez-vous vers l’île de Phu Quoc, vous allez vous prélasser sur les plages paradisiaques du Vietnam. Si vous avez encore du temps devant vous, partez à l’ilot de Binh Thuan, sa beauté vous laissera sans voix. Entre les visites, prenez le temps de déguster la cuisine locale. Les curiosités ne manquent, et il y a pour les goûts. Vous allez repartir de cette destination avec des étoiles plein les yeux.

Le triangle d’or indien, qu’est-ce que c’est ?

L’Inde et ses merveilles passionnent, attirent, fascinent et intriguent. On ne peut que s’émerveiller devant sa splendeur. Mais ce qui caractérise le plus cette belle destination, c’est le fameux Triangle d’Or composé des villes d’Agra, de Delhi et de Jaipur. Le temps d’un circuit en Inde avec une agence locale, il vous dévoilera tous les trésors de l’Inde traditionnel dans toute sa grandeur.

Le Triangle d’Or de l’Inde

Le Triangle d’Or de l’Inde est la route entre Jaipur, Delhi et Agra, les villes les plus visitées du pays. Elles sont reliées par un réseau de rails et de routes. La distance entre Delhi et Agra est d’environ 250 km, entre Agra et Jaipur, comptez 240 km, et entre Jaipur et Delhi, il y a 300 km, ce qui fait au total environ 800 km. Le nom « Triangle » est attribué, car ces 3 villes créent sur la carte un triangle quasi-équilatérale, et le terme « Or » est donné parce qu’elles abritent de multiples attractions historiques, naturelles et culturelles. Le parcours le plus connu pour le visiter part de la capitale Delhi, passe par les États de l’Uttar Pradesh à Agra et finit à Rajasthan et Jaipur. C’est un parcours rapide qui peut se faire en une semaine. Même si ce circuit est un grand classique de l’Inde, il vous permettra d’avoir une première approche du pays et de ses habitants très accueillants. Cette excursion permet d’expérimenter un séjour inoubliable dans les villes les plus sacrées de l’hindouisme. Toutefois, pour faire sereinement le Triangle d’Or, il faut partir en groupe en minibus ou en autocar et être accompagné par un guide. Si vous allez quand même louer un véhicule sur place, faites attention au danger de la circulation.

Les sites touristiques dans le Triangle d’Or en Inde

C’est à Delhi que la découverte du Triangle d’Or commence, car c’est là qu’atterrissent les vols internationaux. Sur la route, vous allez contempler une partie des merveilles de l’Inde. Ce début de parcours vous permettra de visiter les deux marchés les plus animés de Delhi : Paharganj à New Delhi et Chandni Chowk à Old Delhi. Attendez-vous aussi à voir d’incroyables sites comme le Fort Rouge datant de 1648, le Qutb Minar, le temple du Lotus, la Porte de l’Inde… Ensuite, vous continuerez votre itinéraire du Triangle d’Or vers Agra qui est connu pour le monument royal le Taj Mahal faisant partie des 7 merveilles du monde. L’idéal est de le visiter au lever ou au coucher du soleil, le moment où les lumières reflètent sa beauté majestueuse. Après, admirez le fort qui se trouve à proximité. Lors de la dernière étape de votre circuit, vous irez à Jaipur, la capitale de Rajasthan. Nommée la ville rose pour ses édifices roses, elle vous amènera au cœur de ses sites historiques comme City Palace ou Hawa Mahal. Les autres attractions principales sont ses somptueux palais et forts tout droit sortis des contes des mille et une nuits. Connu pour son design traditionnel et son savoir-faire, Jaipur est le lieu idéal pour acheter des souvenirs (bijoux, marionnettes, porteries ou tissus).

Le Népal : un voyage spirituel à travers des villes hors du commun

Aussi grandiose que ces montagnes, le Népal est niché entre la Chine et l’Inde. Cette destination associe de charmants villages montagnards, de magnifiques paysages himalayens et d’une jungle riche en faunes et en flores. Mais le pays est aussi marqué par la spiritualité avec la présence des religions comme le bouddhisme et l’hindouisme indien, et les différents temples recouverts de fleurs et d’encens en sont témoins. Pour un voyage spirituel au Pays des Dieux, une agence de voyage au Népal vous invite à découvrir les villes les plus prisées.

Katmandou

Katmandou est la plus grande ville du Népal. Ses temples, ses autels, ses pavillons et ses pagodes sont les signes d’une grande spiritualité. Après avoir visiter les monastères comme Durbar Square, faites place à la sérénité en vous adonnant à une séance de yoga. Les centres ne manquent pas, et ils vous ouvriront leurs portes. Laissez place à la détente, à la relaxation, au trek-yoga, aux bains de boue ainsi qu’aux stages et aux cours de yoga. Vous apprécierez ces lieux si calmes et paisibles au cœur de l’agitation de Katmandou.

Kopan

Laissez-vous envahir par la paix bouddhiste en allant à Kopan. Rendez-vous au monastère pour en savoir davantage sur la philosophie bouddhiste. Ce magnifique lieu se trouve dans un joli parc bien entretenu. Les fleurs, les arbres et les sculptures y vivent en parfaite harmonie. C’est un endroit d’exception si vous souhaitez vivre une retraite spirituelle, apprendre les bases du bouddhisme tibétain et faire connaissance avec les moines bouddhistes. Le calme qui y règne et le magnifique panorama sur la vallée sont propices au recueillement.

Lumbini

Terre de naissance de Siddhartha Gautama ou Bouddha, Lumbini est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Située dans la plaine de la plaine de Teraï, la ville accueille les bouddhistes du monde entier pour un pèlerinage. Le temple sacré principal qui mérite d’être découvert est Maya Devi, et il est agrémenté de plusieurs vestiges archéologiques. La sérénité qui y règne est incroyable.

Bodnath

A quelques dizaines de kilomètres de la capitale, Bodnath offre une tout autre image de Népal. Cette ville est connue pour recevoir une grande communauté tibétaine et pour abriter le plus grand stupa d’Asie, un grand dôme blanc dominé d’une flèche où les bouddhistes affluent. Sous les yeux de Bouddha, mêlez-vous aux moines vêtus de robe bordeaux, et allumez une lampe à beure tout en déambulant autour du dôme. Les rues aux alentours sont agrémentées de monastères tibétains et de boutiques vendant des moulins à prières et des encens.

Pashupatinath

C’est un lieu incontournable pour un voyage spirituel au Népal, la terre de refuge des moines fidèles et sadhus venant du sous-continent indien. Il était autrefois très apprécié par les rois népalais qui y venaient pour avoir la bénédiction du Pashupati. Le temple saint des saints de la religion hindoue se trouve sur les rives de la rivière Bagmati. C’est une parfaite parenthèse spirituelle, car le lieu est comme figé dans le temps. Vous pourrez aussi flâner au milieu des sanctuaires le matin ou en fin de journée quand ils sont animés par les prières et par les rituels.

Le Mékong, un fleuve mythique particulièrement propice aux croisières.

Parcourant environ 4 500 km, le fleuve de Mékong arrose toute l’Indochine, et partout où il passe, il fascine toujours autant les hommes. Des hauteurs de l’Himalaya au Tibet aux côtes de la Mer de Chine, ce fleuve mythique de l’Asie se laisse facilement naviguer le temps d’une croisière. Vous êtes invité à vivre pendant quelques jours au départ du Laos toutes les richesses culturelles et naturelles sur son passage. En passant par une agence de voyage au Laos, vous pourrez organiser facilement votre croisière.

Mékong, le légendaire fleuve asiatique

Généreux et grand, le Mékong est un fleuve paisible et enchanteur qui parcourt 6 pays asiatiques : le Cambodge, la Chine, le Laos, la Birmanie, le Vietnam et la Thaïlande. Sa traversée raconte des histoires fascinantes. Sa source part du Tibet, notamment des hauteurs de l’Himalaya qui culmine à 5 000 m, pour devenir le fleuve frontière entre la Birmanie et le Laos. Après, il traverse ensuite la Thaïlande et entre au Laos où on l’appelle « Mères des eaux » vu que c’est un véritable don de la nature qui nourrit le pays et qui participe aux échanges commerciaux et culturels. Après, ce légendaire fleuve avance vers le Cambodge pour alimenter le plus grand lac d’eau douce d’Asie : Tonlé Sap qui est une réserve de biosphère reconnue par UNESCO et qui est la zone de pêche la plus productive au monde. C’est après le passage de la frontière vers le Vietnam que les premiers bras du delta du Mékong prennent naissance où le fleuve prend fièrement le nom de « Neuf Dragons ». C’est le plus grand delta au monde avec ses 40 000 km. C’est dans le sud du Vietnam que le majestueux fleuve se termine. Le Mékong se calme avant de se déverser dans la mer de Chine. À la fois source de nourriture, habitat et mode de vie, il en intrigue plus d’un, et sa descente fait découvrir de beaux paysages et une nature unique.

Une authentique croisière riche en découvertes sur le Mékong

Une croisière sur le Mékong au Laos, c’est un ensemble de découvertes insolites entre chars à bœufs et villages flottants qui amènent vers des trésors cachés. Elle commence au Cambodge qui est connu mondialement pour ses temples d’Angkor, l’un des plus beaux sites archéologiques au monde. Mais vous allez aussi découvrir sa capitale Phnom Penh et le musée du génocide S21 vous permettant de plonger dans le passé des Khmers. En Thaïlande, vous serez invité à parcourir la route du Mékong, imprégnez-vous de la tranquillité et de la sérénité des lieux au rythme de l’eau. Arrivée au Vietnam, vous visiterez La Maison de l’Amant et la trépidante Saïgon qui est encore marquée par l’empreinte française au vu de l’architecture de la cathédrale, de La Poste ou de l’Hôtel de ville. Le fleuve du Mékong vous réserve un univers aquatique avec des bateaux, des maisons et des marchés multicolores flottants se déplaçant au fil de l’eau. Tout au long de votre croisière, vous allez saisir l’incroyable beauté des panoramas, les senteurs d’épices sur les marchés et les rires des enfants s’amusant sur les bords du fleuve. Émotions et rencontres seront au rendez-vous.

Découvrez les plus beaux monuments d’Ouzbékistan

L’Ouzbékistan est un pays au coeur de l’Asie centrale. Ancienne république soviétique, l’Ouzbékistan est réputé pour ses mosquées, ses mausolées et pleins d’autres sites qui parcourent la route de la soie, l’ancienne route commerciale reliant la Chine et la Méditerranée.

Les trois villes légendaires de l’Ouzbékistan sont Samarcande, Boukhara et Khiva.

Chaque année, L’Ouzbékistan attire de nombreux touristes souhaitant découvrir des monuments historiques illustrant l’architecture musulmane tout en marchant sur les traces de Marco Polo.

Si vous avez l’intention de partir visiter ce pays, voici les plus beaux monuments en Ouzbekistan à découvrir lors de votre voyage.

Le Régistan de Samarcande

La place du Régistan appelée aussi “place des sables” est un ensemble architectural situé dans la ville de Samarcande, à l’Est de l’Ouzbékistan. Il s’agit d’un trio de médersas (des universités théologiques musulmanes) aux mosaïques exceptionnelles. Les médersas qui se trouvent sur la plage du Régistan se nomment Oulough Beg, Cher-Dor et Tilla-Qari.

La médersa Koukeldach

La médersa Koukeldach est située à Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan. C’est la médersa (université) la plus importante des vingt-trois que comprend la ville de Tachkent mais aussi la plus grande d’Asie centrale.

La médersa Koukeldach est l’un des monuments d’architecture les mieux conservé. Elle a été construite au milieu du XVI siècle et fut la plus grande école coranique de Boukhara de ce siècle.



Le mausolée Gour Emir

Le tombeau de Tamerlan est certainement l’un des plus beaux monuments de Samarcande.

Le mausolée Gour Emir est un chef-d’oeuvre d’architecture de l’Asie Centrale. Ce site impressionnant est richement décoré, tout en conservant la simplicité visuelle, propre à l’architecture islamique.

Le palais Khudayar Khan

Situé à Kokand, une ville de l’est de l’Ouzbékistan, le palais Khudayar Khan fut un temps le plus grand d’Asie centrale. Cet édifice fut construit entre 1863 et 1875 par le dernier khan (roi) de Kokand. Le palais Khudayar Khan a été construit sur les ruines d’anciennes citadelles. Peu de temps après sa construction, une grande partie fut démolie par les Russes tsaristes.

A l’extérieur comme à l’intérieur du palais, vous pourrez contempler les somptueuses mosaïques bleues, vertes et jaunes appelées majoliques. Aujourd’hui en cour de restauration, le palais Khudayar Khan laisse accès à 19 pièces conservées dans leur état d’origine et à 4 cours.

Le mausolée de Bahaouddin

C’est dans la ville de Boukharasitué à 12 km de Boukhara,que repose Bahaouddin Naqshbandi. L’une des plus importantes figures de l’ésotérisme islamique. Ce complexe mémorial compte parmi les endroits les plus sacrés d’Asie centrale.

Cet ensemble architectural construit en son honneur est également un lieu de pèlerinage appelé “ La Mecque de l’Asie centrale”.

Vous l’aurez compris, la beauté de cette structure fait de cet ensemble un site à ne pas manquer lors de votre séjour en Ouzbékistan.

Ce ne sont pas les seuls trésors du pays, l’Ouzbékistan vous réserve d’autres somptueux monuments à découvrir lors de votre voyage.

Découvrez la Thaïlande, un pays où on peut y faire de multiples activités.

La Thaïlande est un pays incroyable, c’est une destination splendide qui fait partie des plus belles destinations de l’Asie du Sud. Ses multiples paysages d’une rare beauté invitent à l’évasion et à la détente. Mais la meilleure manière de découvrir la Thaïlande est de la vivre. Si vous prévoyez d’y passer quelques jours, voici les meilleures activités en Thailande qui pimenteront votre séjour. C’est certain, vos vacances promettent d’être mémorables.

Vivre avec les éléphants

Très populaires en Thaïlande, les éléphants seront au cœur de votre visite. Ces pachydermes vous offriront une expérience unique en dehors des sentiers battus. Pour cela, mettez au programme la visite d’un refuge, le plus connu est certainement l’Eléphant Nature Park dans la province de Chiang Mai au nord du pays. En plus de mieux connaître ces géants de la nature, vous allez aussi apprendre à les soigner.

Du trekking au cœur de la jungle

L’activité la plus populaire en Thaïlande est le trekking. Amoureux de la nature, utilisez vos pieds pour plonger au cœur de la jungle thaïlandaise. Les lieux pour ça sont nombreux à ne citer que la jungle de Chiang Mai, la jungle de KhaoYai à la frontière de la Birmanie ou le parc national de Khao Sok. Ces promenades dans la faune sauvage à faire à deux, en famille ou entre amis sont une expérience authentique.

À la découverte de la gastronomie thaïlandaise

La nourriture thaïe est connue du monde entier, et c’est la meilleure de l’Asie du Sud-est. Les mets sont d’une grande variété de saveurs et de goûts, et ils sont colorés, frais et sains. Toutefois, les plats sont épicés, si vous ne supportez pas les épices, demandez avant de commander. Aventurier ? Goûtez aux insectes grillés riches en protéines et en fibres. Laissez-vous tout simplement guider par vos papilles. Mais pour une expérience culinaire unique, rendez-vous à China Town à Bangkok afin de déguster le Tom Yam et le Pad Thaï.

Le fameux massage thaï

Relaxant et thérapeutique, le massage est une tradition pratiquée depuis des millénaires en Thaïlande. Une fois que vous serez là-bas, les endroits ne manquent pas entre les petits salons du quartier et les SPA de luxe. Pour débarrasser votre corps des tensions, pour nettoyer votre esprit et pour libérer les énergies vitales, le mieux est de vous rendre à l’école de massage thaï qui se trouve au sein du temple Wat Pho. Si vous avez le temps, il y a des personnes qui donnent des cours de massages de thaï.

L’exploration des îles thaïlandaises en bateau

La partie sud où se trouve les iles en Thaïlande est réputée mondialement pour ses bouts de terre enchanteurs avec des plages de sable blanc bordées d’eau cristalline. Si vous ne souhaitez pas vous frotter à la foule de touristes, louez un bateau pour découvrir ces magnifiques îles. Faites des haltes pour aller à la rencontre des poissons tropicaux. N’oubliez pas que cette destination est connue pour posséder les plus beaux sites de plongée sous-marine au monde. Il n’est pas rare que vous croisiez au fond de l’eau des tortues, des raies, des poissons-clowns, des requins…

Partez pour un voyage sportif au cœur du Bhoutan

Le Bhoutan est un pays d’Asie niché entre la Chine au nord et l’Inde au sud. Pays très bien préservé grâce à une règlementation d’entrée sur le territoire, qui impose aux étrangers d’organiser uniquement leur voyage par le biais d’une agence locale au Bhoutan. Le gouvernement impose également un minimum Daily package qui est de 250 dollars par personne et par jour pour un groupe minimum de 3 personnes.

À côté de ça, les Bhoutanais sont une des populations les plus heureuses au monde, l’économie est stable et tout reste authentique et simple. Si vous aimez les voyages responsables, éthiques et sportifs alors le Bhoutan vous plaira forcément. Le pays est couvert à 70% de forêt, la nature y est splendide et les rencontres y sont mémorables.

1 – Un circuit à vélo au Bhoutan

Cyclistes, passionnés de voyage à deux roues, de slow tourisme, vous connaissez surement le tour du dragon. Cette course de VTT à travers les montagnes bhoutanaises est un défi sportif très difficile qui consiste à parcourir 268 kilomètres de vélo en 17 heures maximum.

Inspirée par cette course, une agence de voyage locale a créé un circuit sur mesure de 8 jours à vélo à travers le pays.

L’objectif est bien de parcourir les 268 kilomètres de la course mais en prenant son temps pour visiter le Bhoutan.

Au programme de ces 8 jours, vous découvrirez une culture et des traditions uniques, visiterez les hauts lieux administratifs et religieux, découvrirez le magnifique sentier naturel de Gantey et ferez une randonnée jusqu’au célèbre nid du tigre, monastère enclavé dans les roches à 300 mètres de hauteur.

Ce séjour à vélo au Bhoutan est un défi hors du commun, un voyage magnifique qui mélange rencontres, partages et plaisir au cœur d’une nature splendide qui est encore méconnu d’une grande partie de voyageurs.

2 – le Snow man trek au Bhoutan

Vivre l’expérience du Snow man trek est quelque chose d’unique que vous ferez certainement qu’une fois dans votre vie. Ce trek est annoncé comme le plus difficile au monde par le Lonely Planet.

Vous partirez depuis Paro, où se situe l’aéroport international pour évoluer dans les espaces les plus reculés du monde pendant 28 jours, à une altitude moyenne de 5000 mètres d’altitude. Ce périple est bien sûr réservé aux marcheurs qui ont un niveau expert et une bonne résistance à l’altitude.

Tout au long du parcours, vous marcherez au cœur des vallées, passerez des cols, grimperez des sommets et dormirez sous tente dans des paysages à couper le souffle. Cette aventure humaine que vous partagerez avec vos guides locaux et toute l’équipe de cuisiniers et de porteurs est un défi extraordinaire.

Au rythme de vos pas, vous rencontrerez les habitants des villages que vous traverserez, tous plus isolés les uns que les autres. Vous découvrirez leur manière de vivre dans des régions hautes en altitude et partagerez des moments forts avec eux.

Après de longues journées de marche, vous serez récompensé les derniers jours par des sources d’eau chaude, les plus belles de l’Himalaya, avant de finir une des dernières nuits dans un hôtel spa très confortable.

Tokyo : où manger local dans cette immense mégalopole ?

Tokyo fait partie des plus grandes villes au monde avec ses 37 millions d’habitants empilés dans des immeubles de 50 étages. Certes le chiffre fait peur mais il y a un côté fascinant à découvrir Tokyo, qui peut devenir attachant. Bien que la nourriture japonaise soit succulente, dans une mégalopole de cette taille il n’est pas forcément simple de choisir dans quel restaurant vous allez diner pendant votre séjour au Japon. Sushis, ramen, okonomiyaki… laissez-vous tenter par les meilleurs restaurants locaux de la ville pour découvrir de nouvelles saveurs gustatives grâce aux conseils avisés d’une agence de voyage au Japon.

1 –Le Mushashi Sushi :

Rien de tel pour commencer son séjour que de se rendre dans un restaurant de sushis au Japon. Ce restaurant à plateaux tournant est un incontournable à Tokyo. Bon marché, vous pourrez y manger rapidement et les sushis sont très bons. L’ambiance est assez marrante, tout le monde est concentré sur le tapis en attendant de voir arriver les makis qu’ils souhaitent, s’ils ne se les font pas piquer avant bien sûr ! C’est une bonne expérience à tester pour manger locale dans la capitale Japonaise.

2 – Le Roast Beef AburaSoba Beast:

Comme son nom l’indique, si vous êtes adepte de viandes vous tomberez dans le bon endroit. Ce petit ramen qui se situe dans le quartier de Kabukicho propose un menu simple et efficace avec 4 bols différents pour tous les gouts. Si vous ne connaissez pas la recette, le ramen est un plat constitué de nouilles cuites dans un bouillon à base de viande ou poisson, accompagné de condiments. Chez Roastbeef, le bol de rosbeef est succulent et très bon marché par rapport aux autres que l’on peut trouver à Tokyo.

Vous aurez l’occasion de gouter un bol façon miso épicé et un autre à la crème de wasabi. Méfiez-vous des épices, ça arrache !

3 – Le Torishiki

Les yakitori sont des petites brochettes à base de poulet, typiquement japonaises. En général, vous retrouverez ça dans les restaurants asiatiques en Europe à manger comme tapas ou en entrée. Mais ici, dans la culture nippone ces petites brochettes sont une spécialité et il est normal de manger uniquement ça en plat principal.

Torishiki est un des meilleurs restaurants de Tokyo si vous voulez tenter l’expérience. Plutôt chic avec des prix assez élevés, mais dans un décor moderne, si vous voulez vous faire plaisir ce sera une bonne adresse. Ici, vous retrouverez des brochettes originales, à base de poulet mais aussi de canard.

4 –Shin Udon

Les Udon sont des nouilles très épaisses de forme rectangulaire, accompagnées de tempuras et servies généralement en bouillon. Ce plat bon marché est très sympa à découvrir notamment pour sa texture et en plus de ça, c’est souvent copieux. C’est certain que si vous partez en voyage au Japon avec des enfants, ils adoreront cette spécialité. Shin Udon est un très bon restaurant situé dans le quartier de Shibuya. Ils servent uniquement des Udon et ont même une spécialité, les Udon à la carbonara. Le seul inconvénient, c’est qu’il ne faut pas être pressé, car l’attente est un peu longue mais ça en vaut la peine.