L’Éthiopie, le paradis pour les passionnés de trekking

Si l’Éthiopie est en train de battre des records comme étant une destination coup de cœur et qui mérite d’être visitée, c’est grâce à sa population, son climat et ses paysages tellement riches qui font craquer de plus en plus de voyageurs. Situé en Afrique de l’Est au nord du Kenya et à l’ouest de la Somalie, l’Éthiopie est surtout un pays qui plaira aux amateurs de nature et de trekking mais aussi de rencontres et de culture.

Sans accès à la mer, la patrie de Lucy, seul pays Africain à ne pas avoir été colonisé, a tant de choses à offrir. Zoom sur deux parcs nationaux que nous confie une agence de voyage en Ethiopie et qui raviront les férus de marche à pied.

1 – Le Parc national des Monts Simien

Premier parc national Africain à avoir été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1978, le Parc national du Simien offre un espace de verdure et de nature de 220,2 km.

Debark qui est la ville qui se situe à côté du parc, se trouve à 2850 mètres d’altitude, dans la région nord du pays. Avant d’y arriver, une longue mais magnifique route vous attend.

Les virages en épingle et la différence d’altitude de la route offrent des paysages incroyables. Vous aurez l’occasion de faire une pause dans des petites villes durant le trajet, de découvrir les marchés Éthiopien et ainsi faire la rencontre des habitants.

Dans le parc, plusieurs journées de trek sont possibles, et les sentiers sont plutôt faciles. Les paysages diffèrent des falaises abruptes aux canyons et malgré la haute altitude, la verdure est bien présente. Plusieurs animaux endémiques vivent ici comme le singe Gélada, le loup d’Éthiopie et le bouquetin d’Abyssinie.

Lors de votre voyage dans le parc du Simien, vous rencontrerez encore de nombreux habitants qui y vivent, tous issus d’une minorité ethnique. Ceci risquerait de disparaitre à cause des départs de feu de forêt chaque année qui met en péril le parc. Les feux seraient dus à de la culture sur brulis de la part des habitants. En revanche pour le moment c’est encore le moyen de rencontrer des personnes extraordinaires, qui vivent en harmonie avec la nature.

2 – Le Parc National de Mago

Situé dans le sud-ouest de l’Éthiopie, le parc national de Mago a été créé en 1970 et est le plus récent du pays. Avec une très grande végétation, les paysages sont luxuriants. Vous pourrez vous promener sur des plaines de savanes, traverser des déserts mais aussi grimper le Mont Mago qui s’élève à 2528 mètres d’altitude.

En supplément de la beauté de sa nature, le parc national de Mago est le lieu idéal pour faire un safari animalier et admirer ces bêtes sauvages. En effet la réserve abrite des girafes, des éléphants, des crocodiles, des hippopotames, des centaines d’espèces d’oiseaux et bien d‘autres encore.

Pour combler le tout, en liant nature et culture vous vivrez un des moments les plus fort en Éthiopie, en rencontrant la population indigène la plus connue du pays : Les Mursis.

Les Mursis vivent près du lac Omo, cette minorité ethnique vit en symbiose avec la nature, se nourrit de ce qui pousse, ont leur propre langue, et des traditions très ancrées. Par exemple, c’est ici que vous rencontrerez les célèbres femmes Mursis qui portent des plateaux labiaux sur les lèvres inférieures. Les rencontrer est une chance et un souvenir qui restera gravé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *