Le Maroc, un pays qui se prête magnifiquement aux treks et aux longues balades.

Envie d’aventures ? Le Maroc est la destination trekking par excellence. Entre mers, montagnes et déserts, le pays se prête tout au long de l’année à toutes sortes d’activités en plein air. C’est un paradis terrestre pour les randonneurs. D’ailleurs, le Maroc est marqué de circuits et de parcours pour tous les niveaux et pour tous les goûts. Les promenades dans les villages berbères, la conquête des hauts sommets, les vallées, les forêts, les dunes… tout est possible.

Maroc, la terre de prédilection des randonneurs et des trekkeurs

L’Atlas, la Méditerranée, le désert de Sahara, l’Atlantique… la terre des Berbères, est la destination idéale pour un voyage riche en expériences et en activités. Les endroits ne manquent pas pour les randonnées et le trekking. Le désert saharien est connu pour ses aspects variés et enchanteurs comme les oasis, les regs, les canyons, les dunes… Les balades se font sur la trace des troupes de chameaux et amènent à la rencontre des nomades berbères. L’ascension des montagnes de l’Atlas est un incontournable pour les trekkeurs en quête de sensations fortes et de paysages de contrastes : cirques, gorges, sommets, jardins en terrasse, plateaux d’altitude… Mais le Maroc, c’est aussi des villes impériales à sillonner, il y a entre autres Rabat ancienne capitale des Almohades, Marrakech la rouge, Meknès et la porte Bab Mansour, Fès et sa médina…

Les meilleurs sites de randonnée au Maroc

  • La chaîne du Rif : C’est au printemps que les montagnes les plus basses du Maroc se gravirent, lorsque les forêts de chênes sont verdâtres et que leurs pentes sont couvertes de fleurs sauvages. Le circuit conduit au parc national de Talassemtane, aux villages berbères et à la surprenante formation rocheuse du pont de Dieu.
  • Le Toubkal : La montée du djebel Toubkal qui est le plus haut sommet du Maroc et de l’Afrique du Nord (4 167 m) est un trekking immanquable. Il faut faire 2 jours de marche en partant d’Imlil à proximité de Marrakech. Si vous y aller à dos de mules, le circuit prendra 7 à 10 jours.
  • L’Anti-Atlas : Massif moins fréquenté, l’Anti-Atlas est constitué des dernières montagnes avant le Sahara. Les randonneurs expérimentés prennent une semaine pour monter le pic volcanique du djebel Siroua. Ce parcours traverse les villages de la vallée des Ammeln jusqu’au djebel L’Kest.
  • Le massif du M’Goun : L’ascension de ce massif est adaptée à tous les randonneurs. Les paysages d’une grande diversité entre les vallées luxuriantes et les gorges arides sont à couper le souffle. La traversée des cours d’eau peu profonds vaut vraiment le détour.
  • Le djebel Saghro : Il parcourt le Haut Atlas et la vallée du Dadès ainsi que du Draa. Attendez-vous à des paysages arides et grandioses dignes des grands films westerns américains ainsi qu’à des expériences insolites. C’est l’idéal en hiver lorsque les autres montagnes sont inaccessibles à cause de la neige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *